Sondage

Qui êtes-vous ?
 

Flux RSS

Actualité du site CFE-CGC

Du Danger…de la Démocratie… Version imprimable Suggérer par mail
04-01-2010

Oui, je sais ! La formule est iconoclaste, et indéfendable… pour la majorité de nos concitoyens. Et pourtant ! Croyez vous réellement que la MAJORITE soit forcément garante de la pensée la plus éclairée ? TOCQUEVILLE, l’un des pères de la démocratie, bien avant moi, avait eu cette idée qu’il voulait tempérer par l’éducation.

Quelques exemples ?

Demander à une population si elle souhaite une usine d’incinération au coin de sa rue… Plus de 95 % de réponses négatives…
Demander à cette même population si elle souhaite payer ses charges de chauffage 20% de moins… Plus de 95% pour… Et pourtant la question… est la même… posée différemment !!!

Etes vous pour ou contre le traité de Lisbonne ? Qui l’a lu ? Qui peut s’en exprimer valablement en dehors des spécialistes politiques.

Les corps intermédiaires, dont les syndicats, sont les fondations de la démocratie. Auriez vous idée de faire construire votre maison par un boulanger ? De faire réaliser votre installation de chauffage par un charcutier ? Non ! Vous vous adresseriez à un professionnel… Il en est des bons des moins bons, des mauvais… Mais avec un peu de discernement on parvient souvent à choisir le meilleur. Alors choisissez vous aussi votre syndicat ! Et pour l’encadrement… Cadres et Etam… choisissez le meilleur !!! La CFE-CGC, et faites le savoir autour de vous, afin que nous restions représentatifs !


La loi de ‘modernisation’ sociale du 20 août 2008 va bouleverser le paysage syndical. (J’adore ce mot de modernisation ! sous lequel on fait passer n’importe quelle idée !). Seuls les syndicats majoritaires pourront survivre et faire avancer le dialogue social. CGT et CFDT seront les dignes représentants des salariés ! Mais où sont passés les Etam et Cadres dans cette affaire… Comment un syndicat généraliste, aussi compétant soit il,  peut il à la fois défendre des positions… inconciliables… entre la recherche de l’égalitarisme et celle de la récompense de la performance…

La CFE-CGC doit rester vivante, pour continuer à établir ce lien indispensable avec la direction de l’entreprise, avec les salariés d’encadrement, autonomes et responsables, qui peinent à trouver le juste retour de leurs efforts. Nous comptons sur vous !

sign_patrick.jpg

 

 

 

 

Le président P.Deswarte

Dernière mise à jour : ( 05-01-2010 )